Hélène d'Horizon

27 février 2017

Mélodie (texte refondu pour amateurs de corrections)

  Au bout de l'horizon mes yeux infiniment S'allongent sur le ciel. Que ne suis-je la Muse De la mer amoureuse où la vague s'amuse En ressacs éternels de l'infini tourment Des alizés d'Eole aux voix de cornemuse ?   Mes rêves à l'à-fleur des flots de vos accords S'envolent à l'envi vers les rives opales Où le vieux moulin tourne et boucle de ses pales Les friselis de l'aube incrustés sur mon corps Bourgeons nés du désir d'impudiques sépales.   Il n'est projet plus fou que d'entonner en chœur Le... [Lire la suite]
Posté par helenedhorizon à 12:02 - Commentaires [3] - Permalien [#]

19 février 2017

Coup de foudre

Oh ! Cet orage mémorable ! Oui, quel merveilleux souvenir ; Trempés nous courions sur le sable Où le ciel semblait nous bénir.  Cachés sous «La grotte du diable» Contre la pierre du menhir, Tu voulais, prétexte adorable, De la foudre me prémunir.  Tes bras entourèrent ma taille Avant que mon corps ne défaille ; Je frissonnais, mais pas de peur.  À chaque éclair dardant la roche Ton doux regard était plus proche… D’un seul baiser, tu pris mon cœur. Hélène
Posté par helenedhorizon à 21:27 - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 février 2017

Si l'aube te surprend

Si tu sens sur ta joue un peu d’air te frôler,     Non, ce n’est pas la bise. Si tu sens sur ton front la chaleur te brûler,     Non, nul feu ne l’attise ;   Ce n’est qu’un peu des vents volés aux alizés     Avec lesquels je joue, Ce n’est qu’un peu du souffle ardent de mes baisers     Et ce soir je t’avoue :   Si tu vois dans un songe un ange te veiller     Sa main tenant la tienne, Si tu vois à l’aurore un creux sur... [Lire la suite]
Posté par helenedhorizon à 21:22 - Commentaires [4] - Permalien [#]
19 février 2017

La rose ne meurt

  N’as-tu senti mon souffle effleurer tes cheveux Quand la rose a posé ce pétale en offrande, Le parfum de la brise au petit goût nerveux Qui laissait des baisers pour que je te les rende ?    Je me souviens d’hier ; dessous la pergola Tu me lisais Ronsard, Hugo, Rimbaud, Verlaine, Je buvais dans tes yeux les mots de ces gens là Et soudain en riant, trêve de tralala, Tu me jouais Pâris et m’appelais Hélène.   La rose n’est pas morte, elle est là quelque part Dans l’écrin de nos cœurs car... [Lire la suite]
Posté par helenedhorizon à 21:20 - Commentaires [4] - Permalien [#]
19 février 2017

La roseraie (muzain)

  L’hiver s’attarde un peu dans notre roseraie ; Restent quelques bourgeons pétrifiés de froid Sur les branchages secs retenus par endroits Aux arceaux torsadés où s’invite l’ivraie.   Je sais que tu viendras sur notre banc t’asseoir Et nous regarderons rose après rose éclore Les souvenirs d’hier lorsque soir après soir Le printemps parfumait de nos cœurs l’encensoir, Puis je t’embrasserai, sous le dais de l’aurore.     Hélène Enregistrer Enregistrer
Posté par helenedhorizon à 21:14 - Commentaires [4] - Permalien [#]
19 février 2017

Par delà l"horizon

Le soleil hivernal rougit sur l’horizon, L’océan l’engloutit et moi je le regarde Partir au bout du monde où tu sais qu’il me tarde De partager enfin la plus chaude saison.  Ces fleurs que tu semas parfumeront mes lèvres Quand le vent voyageur réchauffera mon jour Et si je lui confie au loin mon chant d’amour, Ne t’étonne donc plus de quelques folles fièvres.  J’ai froid, mais toi tu sais me rendre le frisson  Tendre comme un baiser, doux comme une caresse. Qu’importe la distance, tout contre moi sans... [Lire la suite]
Posté par helenedhorizon à 20:50 - Commentaires [4] - Permalien [#]

12 février 2017

Hors piste

    Dans les yeux du poète,une étrange accalmie; Au bout du couloir blanc, je cherche son regard. «La mort serait plus douce, excuse-moi m'amie. » Il se tait, puis s'évade et son esprit hagard Agonise aux tourments d'une immonde lamie.   Sa voix blême et ses mots, malgré beaucoup d'égard, Pénètrent dans ma chair. La douleur s'insinue. Clamant son orémus diabolique et ringard Le Mal a détourné la ligne continue.   L'angoisse étreint l'asile obscur de Mirambeau; En riant la faucheuse exhibe... [Lire la suite]
Posté par helenedhorizon à 17:42 - Commentaires [9] - Permalien [#]
06 décembre 2016

Une colombe (terza rima)

Une sainte colombe a porté sous ses ailes Jusqu’au bleu de ma nuit Tes  mots doux parfumés d’un bouquet d’asphodèles   Ton charme me séduit Je ne sais plus longtemps encor te faire attendre Déjà, l’aube s’enfuit   Surveille l’horizon, tu me verras descendre Du grand char d’Uranus Tiré par des chevaux couleurs d’ambre et de cendre   Je viens, comme Vénus Princesse de l’Éden, déité souveraine Née au cœur d’un lotus   Je serai ton Ishtar en robe de Sélène Mes longs cheveux défaits, Sous un... [Lire la suite]
Posté par helenedhorizon à 19:05 - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 décembre 2016

Pensées vagabondes (sizains rimbaldiens)

    L’astre brillait aux cieux M’habillant de son voile En un flouté d’étoile, Un instant merveilleux Où j’ai, – j’ose le dire – Retrouvé le sourire.   Offert comme un aveu Sur un rayon de lune, La filante à la brune En réponse à mon vœu Refléta son visage Au miroir d’un présage.   Nos yeux se sont parlés, Sur la distance infime D’une pensée intime, Nos doigts se sont frôlés Sur la même lecture, Nos cœurs en signature.      
Posté par helenedhorizon à 19:04 - Commentaires [6] - Permalien [#]
30 novembre 2016

Songe au clair de lune (double sizain)

      Sur le banc où j’égrenais mes vers, J’attendais. Les printemps, les hivers, Ont fané mon teint blanc d’armeline Quand un jour, dans mon profond sommeil, J’ai senti les rayons du soleil Frissonner sur l’onde cristalline.   Dans mon rêve un archange penché Sur mon front, adorable péché, Insufflait l’haleine de l’envie À ma bouche offerte à son baiser Que sa lèvre osa réaliser… Mon corps nu s’est réchauffé de vie.   Hélène
Posté par helenedhorizon à 12:19 - Commentaires [3] - Permalien [#]
30 novembre 2016

Au pays de Là-Bas, sur l'Horizon (quatrains layés ou hétérométriques)

D’un trait d’or il souligne une larme à la rime,      L’on croirait lire Hugo, Le souvenir d’Adèle en ses lettres s’arrime      Sur la toile indigo.   Des verbes de ses doigts, fils d’argent, d’opaline,      Elle tresse les vers De poèmes teintés à l’encre cristalline      Des yeux de l’Univers.   Un soir, fils du Soleil, et fille de la Lune      -Improbables amants, Vénus vous couchera sur un lit de callune, ... [Lire la suite]
Posté par helenedhorizon à 09:15 - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 novembre 2016

Elle était belle (dizain d'Espinel -en miroir )

Avez-vous vu ce teint d'albâtre Ce ventre plein et ces rondeurs Sous le regard des maraudeurs ? Elle était belle la folâtre ! Le bois brûlait dans l'âtre, Des bûches une à une. Elle était belle et sans fortune Sous le regard des vieux humains Le ventre plein dans leurs deux mains Avez-vous vu ce soir la Lune ?
Posté par helenedhorizon à 09:37 - Commentaires [5] - Permalien [#]
18 novembre 2016

À Sieur Cyrano (Sonnet marotique)

      C'était donc toi, là-bas sur l'astre blanc ! La nuit portait sa longue cape brune Et l'océan balançait une à une Ses vagues d'eau. Je rêvais, sur un banc. À marée haute un esquif sur le flanc Me conviait à son bord de fortune ; Il dit alors : Viens! Monte sur ma hune ! Tu ne crains rien, je suis usé mais franc. J'avais levé les jupes des rivières Et retourné les ombres des lumières Mais Séléné te cachait sous un dais. Les yeux au ciel, je t'ai vu redescendre Sur un rayon léger comme la... [Lire la suite]
Posté par helenedhorizon à 18:59 - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 novembre 2016

Comme si...(Dizain d'Espinel)

      J’aimerais, pareille à la brise, Caresser ton front de ma bouche, Que ma main doucement le touche Comme une vague qui se brise.             La muse, surprise,           Cherche à biaiser   Mais je saurai, pour l’apaiser, Poser ma lèvre sur ta lèvre Jusqu’à ce que l’amour enfièvre Ton cœur en un brûlant baiser.   Hélène
Posté par helenedhorizon à 17:31 - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 novembre 2016

Nuit (Dizain d'Espinel version miroir perso)

Assise sur mon lit le jour tarde à venir. L’automne allonge l’ombre, au plafond de la chambre Un pastel imprécis se dessine et se cambre, Le silence en écho frissonne un souvenir.             Perdue entre le rêve et le réel bien sage           Je m’égare au grand large où je vais retenir   Le silence en écho, les traits flous que présage Un pastel imprécis, un croquis anodin. L’automne allonge l’ombre au fond de mon... [Lire la suite]
Posté par helenedhorizon à 17:15 - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 novembre 2016

Semences et fenaisons (sonnet irrégulier néo-classique)

J’attendrai le printemps pour enfin voir éclore Cette rose en mon coeur que ton amour colore Aux rouge de l’ardence, au bleu de passiflore, Pour un baiser de toi, je serai Terpsichore.  Je me ferai déesse à la robe de Soir Sur le banc du jardin, et tu viendras t’asseoir Au bord du crépuscule où ne saurait surseoir Éole de son souffle à bercer l’encensoir.  J’ai goûté le parfum de pudeur à ta lèvre Et ma peau se souvient du frisson qui l’enfièvre Quand germe le plaisir d’un bouquet d’irraisons.  Tes... [Lire la suite]
Posté par helenedhorizon à 16:57 - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 novembre 2016

L'incertain

Mais vois-tu, au sud de la France, L'automne assombrit chaque jour. Déjà frisquet,l'hiver avance À grands pas sur ma tour, Les fagots liés de charmille Ne suffiront pas je le crains ; Brûlant ses vers la pauvre fille Regardera passer les trains Les yeux brumeux, la peau transie En rêvant du grand continent Où tu cueilles la poésie Dans l'or du soleil au ponant. Hélène
Posté par helenedhorizon à 16:43 - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 novembre 2016

Chutes de feuilles (sonnet quinzain)

    Vous voici donc au balconnetCertainement à vous détendreEt me dites de vous surprendreAlors, gardez votre bonnetCar mes écrits ont de l’automneLa braise en sommeil qui ronronnePour mieux réchauffer vos hivers.Quand mes feuilles seront tombéesÀ vos pieds, âme et lèvres bées,Ce jour vous cueillerez mes versEn attisant quelques flambées.   Hélène    
Posté par helenedhorizon à 16:39 - Commentaires [2] - Permalien [#]
03 novembre 2016

Cristalescence (sonnet estrambot)

  Je n'ai pas oublié votre regard si tendre Ce joli soir d'été quand vous teniez ma main. M'abreuver de vos mots sans penser à demain Attisait le braisier de mon cœur à le fendre. Je me souviens de vous, j'aimais à vous attendre Quand vous faisiez semblant de chercher un chemin : Le frôler de vos doigts rendait ma peau carmin, Des brasiers de baisers, j'en ai gardé la cendre. Nous nous sommes quittés sans nous dire au-revoir ; Je voulais vous donner rendez-vous au lavoir, Sur le bord de l'Adour, où je... [Lire la suite]
Posté par helenedhorizon à 18:03 - Commentaires [4] - Permalien [#]
03 novembre 2016

Doigts verts et doigts de fée (sonnet irrégulier)

  J'attendrai le printemps pour enfin voir éclore Sur mon cœur cette fleur que ton amour colore Aux roses de l'ardence, au bleu de passiflore Ton baiser tressera la couronne de Flore . Je me ferai déesse à la robe du soir Au seuil de ton jardin, et tu viendras t'asseoir Au bord du crépuscule où ne saurait surseoir Eros sur un nuage à bercer l'encensoir. J'ai goûté le parfum du désir à ta lèvre Et ma peau se souvient de ces frissons de fièvre  Où germe le plaisir d'un bouquet d'irraisons. Tes graines... [Lire la suite]
Posté par helenedhorizon à 17:55 - Commentaires [4] - Permalien [#]